Le CIDEF


Le CIDEF, Comité Interprofessionnel de la Dinde Française est né en 1974 d´un accord entre les quatre grands partenaires de la filière dinde : la sélection et l’accouvage, la nutrition animale, les élevages et les abattoirs et les ateliers de découpe.

Depuis sa création, le CIDEF assume son rôle d´instance, de concertation et d´intervention au service de la filière. Officiellement reconnu, il est le porte-parole des professionnels du secteur auprès des Pouvoirs Publics.

Les actions menées par le CIDEF se veulent être délibérément complémentaires de celles des entreprises. Si le développement harmonieux de la filière demeure un objectif d´ensemble, le CIDEF s´est, entre autres, donné la mission d´inscrire la viande de dinde dans les courants porteurs d´une consommation en constante évolution.

Le CIDEF s’emploie à rallier le plus grand nombre de professionnels pour une action commune et concertée. Unanimement motivés par le développement du marché de la viande de dinde, les partenaires de la profession conduisent avec lui des opérations à caractère technique, technologique, promotionnel et informatif.

Le CIDEF propose les outils les mieux adaptés pour garantir auprès du consommateur la qualité et la sécurité des produits mis en marché. Sur l’initiative du CIDEF, le Code des Bonnes Pratiques des produits de Dinde et de Dindonneau et le Contrat de Progrès ont été mis en place.

Le CIDEF s’est doté de moyens techniques fiables lui permettant de vérifier le bon respect des normes réglementaires et de suivre l’évolution des techniques et leur incidence sur les produits. Grâce aux résultats des études, des recherches et des essais tous azimuts conduits par le CIDEF, la filière dispose d’indicateurs précieux pour décider de modes opératoires pertinents.

Dans le cadre d’une étroite communication interne, le CIDEF tient à la disposition des professionnels les données statistiques du marché et l’état d’avancement des travaux de recherche.

Les actions du CIDEF se veulent complémentaires de celles des entreprises. Si le développement harmonieux de la filière demeure un objectif d´ensemble, le Cidef s´est vu confier la mission d´inscrire la viande de dinde dans les courants porteurs de consommateurs.